Le Gd Deb

Le Grand Débat National & Le Manifeste du Commis-Serveur (synthèses des échanges en version plus ludique) – par Denis Courtiade

Le Grand Débat National
Bonjour à vous,
Je me suis rendu dans différentes écoles hôtelières pour y trouver la plus grande diversité de nos futurs professionnels de la restauration. Avec eux, j’ai débattu longuement dans le but de mieux comprendre leurs attentes d’aujourd’hui.
Mieux les écouter, pour mieux les accompagner et les guider, telle est notre volonté. Nous l’aurons compris, au regard de recrutements de plus en plus complexes, voire d’une pénurie annoncée de collaborateurs, ce projet de grand débat national a pour but de comprendre les évolutions utiles à apporter à notre profession.
Les jeunes talents de demain ont beaucoup de choses à dire, à partager, avec le désir évident d’une nouvelle valorisation de la fonction de commis-serveur, ce premier emploi si important en sortant de l’école hôtelière. Fort de cette matière récoltée, j’ai tenté d’apporter mes premiers éléments de réponse afin de tendre vers l’idée d’un compromis…
Ces travaux n’ont eu qu’un seul objectif, celui de remettre en perspective notre profession, et ce, en offrant de nombreuses nouvelles pistes de réflexion.
Le document de synthèse de ce grand débat vous est donc présenté sous deux versions différentes :
Le Manifeste du Commis-Serveur
&
Le Grand Débat National – synthèses des échanges en version plus ludique
Je tenais à remercier toutes les personnes et les institutions pour leur contribution à ce projet.
Institut Paul Bocuse, Ecully       
                  
EPMT, Paris 17ème
François Rabelais, Dugny
                             
Hyacinthe Friant, Poligny
Je partage ces travaux avec vous et vous en souhaite une bonne lecture.
Denis Courtiade – Le Grand Débat National
Tweet about this on TwitterShare on Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.