Ambassadeurs

photo l.lavernhe

Lionel Lavernhe

Né le 01/10/1968 à Decazeville (12)  //  DIPLÔMES 1986 – CAP et BEP au Lycée Hôtelier de Mazamet (81) 1987 – formation complémentaire réceptionniste/attaché commercial au Lycée Hôtelier Quercy/Périgord à Souillac (46) 2003 – Baccalauréat Professionnel Restauration option service – Académie de Nice 2003 – BTS Hôtellerie Restauration – Académie de Nice PARCOURS PROFESSIONNEL 1987 – Commis de salle « Le Pré Catelan » à Paris 1987/1988 – Chef de rang au restaurant « La Tante Claire » à Londres 1989/1990 – Commis de salle au restaurant « TANTRIS » à Munich 1991 – Commis de salle puis chef de rang au restaurant « Gualtiero Marchesi » à Milan 1992/1999 – chef de rang puis maître d’hôtel au restaurant « L’Espadon » à l’Hôtel Ritz Paris 1999/2006 – Directeur de salle au restaurant « Villa des Lys » puis assistant au directeur de la restauration à l’Hôtel Majestic Barrière à Cannes. 2006/2016 – Directeur de salle au restaurant « L’Osier » à Tokyo 2016/2019 – Directeur général du restaurant « Beige Alain Ducasse » à Tokyo 2019/ à ce jour – Directeur des restaurants « ESqUISSE » et « ARGILE » à Tokyo lavernhe@esquissetokyo.com

BB

Benoît Brochard

Après avoir fait partie de l’équipe du Comme Chez Soi** (Bruxelles) durant 2 ans et demi, je quitte la capitale belge pour apprendre le Néerlandais en Flandre au restaurant Nuance** (Duffel) pendant 2 ans. Mais l’envie de voyage et d’excellence se fait plus forte, j’intègre donc l’équipe de Pierre Gagnaire*** à Paris où j’évoluerai pendant 2 ans et demi. Pierre Gagnaire me témoigne sa confiance en m’emmenant à Shangaï pour gérer l’ouverture de son nouveau restaurant. Je rentre ensuite au pays pour prendre mes fonctions actuelles de Directeur de salle au restaurant Bon Bon** (Bruxelles). Porté par une envie de nouveaux défis et par le soutien de mon équipe, je remporte la seconde édition du Trophée du Maître d’Hôtel en janvier 2019 à Lyon. Rigueur, passion et transmission sont les fondations de mon approche du service en salle, je partage ces valeurs au quotidien avec mon équipe et les clients du restaurant.

Benoît Brochard    Directeur de salle

Restaurant Bon Bon    Mail : benoit@bon-bon.be

Adresse : Avenue de Tervuren 453 / 1150 Bruxelles

Site : www.bon-bon.be

 

image001

Romain Pernot

Originaire du Jura, c’est très jeune que je m’intéresse aux métiers de bouche, il a été pour moi naturel d’intégrer le lycée hôtelier Hyacinthe Friant de Poligny, lycée dans lequel je découvre et apprend ce que sont vraiment les métiers d’hôtellerie restauration. Après un bac technologique et un BTS par apprentissage, je fais le choix de quitter ma région pour m’installer à Paris, j’intègre alors le restaurant Alain Ducasse au Plaza Athénée, c’est auprès des équipes de Denis Courtiade, Joseph Desserprix et Claire Sonnet que j’effectue mes premiers pas dans l’univers d’un restaurant étoilés dans un palace.
Après 3 magnifiques années au Plaza Athénée, je décide de décoller pour la Nouvelle Zélande, pendant un an je mêle travails et découverte du pays.
Après ce passage de l’autre coté du globe je décide de faire mon retour à la capital, j’intègre alors le restaurant l’Ecrin de l’Hôtel de Crillon auprès de Claire Sonnet pour le poste de chef de rang.

Romain Pernot      r.pernot@yahoo.fr

826323bba32e6e5a5996062c3a3c662f

TURQUIE

La Turquie est un pays transcontinental situé aux confins de l’Asie et de l’Europe. Elle a des frontières avec la Grèce, la Bulgarie, la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, l’Irak et la Syrie. Il s’agit d’une république à régime présidentiel dont la langue officielle est le turc. Sa capitale officielle est Ankara et sa monnaie est la livre turque.

Savoir vivre et coutumes :

 Hospitalité turque

Elle est à juste titre célèbre. Toute situation sera prétexte pour vous rendre service ou vous prouver son amitié. Si vous êtes égaré, rapidement une petite troupe de gens vous aidera. Un commerçant vous offrira un fruit, un autre vous conviera à partager le thé. Cette hospitalité vous conduira souvent jusqu’à la maison, régie par la toute-puissante maîtresse de maison. Cela n’est valable, bien sûr, que dans les campagnes.

Sachez que : – Vous devez vous déchausser avant d’entrer.  – Si vous êtes de sexe masculin et célibataire, il est fort probable, dans les campagnes, que vous ne voyiez pas la maîtresse de maison.

– Il est d’une incroyable grossièreté de se moucher à table.  – Il est impoli aussi de manquer un repas ou de ne pas goûter d’un plat (ne jamais en reprendre plus de deux fois).  – Vous devrez rendre la politesse en France, ou au moins envoyer un cadeau ou des photos.

https://www.routard.com/guide/turquie/529/traditions.htm

Comment préparer sa Turquie ?

 https://www.expat.com/fr/guide/moyen-orient/turquie/10813-visas-pour-la-turquie.html

 826323bba32e6e5a5996062c3a3c662f

Ô Service des Pionniers :

Koray Arigsoy

Expatrié depuis :

Ville : Istanbul

………………….. à l’hôtel St Régis – Groupe Marriott.

https://www.marriott.fr/hotels/travel/istxr-the-st-regis-istanbul/

Pour Koray : « L’expatriation à Istanbul, c’est …………..

 Contact via Ô Service :

826323bba32e6e5a5996062c3a3c662f

pho

Fabrice Sommier

Né à Châteauroux dans cette belle région du Berry en 1970

Ma première expérience avec le vin arriva très vite. J’avais à peine 2 ans lorsque mon grand-père entreprit de me faire faire un tour de ses fûts pour les déguster.

Ma passion pour la restauration arriva jeune et je choisi la voie de l’apprentissage. 1986 : apprenti de restaurant « au bœuf couronné » à Mézières en Brenne (36) puis « au moulin noyé » à Glenic (23). Une rencontre primordiale avec Jean BARDET qui me pris comme apprenti sommelier dans son restaurant 2 étoiles Michelin à Tours (37). Je parti découvrir l’Alsace et l’Allemagne et en 1992 je revins en Val de Loire, en Sologne à Bracieux comme chef sommelier chez Bernard ROBIN. 1995 je décide de découvrir Paris et « le Manoir de Paris » puis « Amphycles » avec Philippe GROULT et « Au Petit Riche » l’ambassade des vins de Loire parisienne. En 2000 un court passage par « La Côte d’Or Bernard LOISEAU ».

Depuis aout 2000 chez « Georges BLANC » à Vonnas.

De 2000 à 2004 : chef sommelier restaurant 3 étoiles.

De 2004 à 2015 : Chef sommelier exécutif groupe Georges BLANC.

De 2015 à 2018 : Directeur de la restauration

Depuis 2018 : Directeur général groupe Georges BLANC

2006 : Maitre Sommelier de l’Union de la Sommellerie Française

2007 : Meilleur Ouvrier de France en Sommellerie

2010 : Master Of Port

2013 & 2014 : Meilleur Accord cigares & boissons mondial au Habanos Sommelier à Cuba (seul Européen à ce jour à avoir remporté ce titre)

Fabrice SOMMIER Consulting

fabricesommier@gmail.com

06 74 64 19 24

 

PierreSiue305_a

Pierre Siue

Directeur des opérations pour le Chef Daniel Boulud

Né et élevé à Paris, Pierre Siue, a élu domicile dans le groupe de restaurants de Daniel Boulud depuis 2001. Doté d’une rigueur qui en fait le maître d’innombrables détails, Pierre veille à ce que chaque restaurant maintienne le plus haut degré de professionnalisme et d’attention.

 Ayant grandi dans le 19ème arrondissement de Paris, culturellement diversifié, Pierre a vécu avec sa famille d’origine française, vietnamienne et chinoise. En fait, le restaurant de sa grand-mère vietnamienne à Paris lui a offert sa toute première exposition au monde de l’hospitalité et son talent pour la fabrication de rouleaux de printemps. Travailleur assidu depuis le début, Pierre attribue à sa mère son éthique professionnelle, expliquant qu’«en tant que mère célibataire, elle a travaillé sans relâche pour élever seule deux enfants tout en occupant deux emplois. Pourtant, elle trouvait toujours le temps de s’occuper des autres. »Des années plus tard, il occupait son premier emploi de restaurateur dans un bistrot parisien de son oncle où il occupait tous les postes, allant du lave-vaisselle au serveur, au barman et éventuellement au gérant.

 Diplômé de l’École des Métiers de la Table de Paris et du Lycée Hôtelier Auguste Escoffier, il s’est formé dans des hôtels prestigieux comme le Bristol et l’Hôtel Ritz. Pierre a également passé son service militaire en tant que maître d’hôtel à l’hôtel Matignon, le cabinet du premier ministre français, une expérience qui l’a imprégné du sens du détail et de la discrétion qui le préparerait à son poste actuel.

 Entré au Restaurant DANIEL en juin 2001, Pierre a débuté en tant que Commis de Suite portant des plateaux dans la cuisine. En raison de son dévouement et de sa détermination, Daniel Boulud l’a rapidement promu alors qu’il parlait couramment l’anglais. Devenu directeur général en 2007, Pierre a toujours vu son métier plus comme une vocation que comme un travail. En 2018, il a été promu au poste de directeur des opérations de Dinex, inculquant le même niveau d’expertise et d’attention dans plusieurs restaurants de Daniel Boulud à New York et au-delà.

Pierre Siue     Director of Operations | The Dinex Group

60 East 65th Street | New York, NY 10065    T 212 933 5337

psiue@danielnyc.com | www.danielboulud.com

Pierre

image001 (1)

Louis-Marie Robert

 Originaire de Paris j’ai préparé mes diplômes professionels à Tecomah (aujourd’hui Ferrandi Jouy en Josas) titulaire d’un Bep et d’un Bac pro je suis parti travailler au canada pendant 1 an. Depuis j’ai travaillé pour de belles maisons étoilées ou j’ai gravis tous les échelons (Gordon Ramsay Versailles; L’abeille au Shangri La; L’auberge du jeu de Paume à Chantilly; Le Clarence) aujourd’hui je suis directeur de Salle chez Kei. Passionné par mon métier, il nous donne la possibilité chaque jour de prendre soin des autres, de partager des moments privilégiés avec nos convives et de leur faire passer des instants exceptionnels. Il nous permet également de toujours nous remettre en question. Comme le disais Confucius : « L’expérience est une lanterne que l’on porte sur le dos mais qui n’éclaire que le chemin parcouru »

RESTAURANT KEI 5 Rue coq héron 75001 PARIS lrobertrestaurantkei@gmail.com +33142331474

Capture 1

Adrien De Philip

Ayant été un ancien apprenti de Caroline Ravenet au CFA Médéric je me suis rendu dans cette école récemment afin de rencontrer les jeunes et leur expliquer mon parcours ainsi que ma nouvelle vie au Canada plus exactement au Québec sur Montréal.

J’ai pu échangé avec eux et a la suite de cette intervention Caroline m’a proposée de vous transmettre ma candidature d’ambassadeur pour l’association O Service des talents de demain.

Cette proposition m’a énormément plu, en effet j’ai eu la chance de faire mon parcours dans de prestigieuses maisons avec a chaque fois cet art de transmettre la passion aux jeunes.

J’ai tout d’abord eu l’opportunité en 2010 de faire mon CAP Restauration à l’école Ferrandi avec un apprentissage de deux années au sein de La Présidence de la République.

A la suite de cette belle expérience et de l’obtention de mon diplôme, j’ai opté pour un Bac Professionnel toujours dans le service.

Je suis allé au Lutetia au Room-Service afin d’apprendre un tout autre type de service et d’approche client. Il était temps pour moi de revenir dans un cadre similaire de mon premier emploi pour la dernière année de mon diplôme : La haute gastronomie.

J’ai donc eu la chance d’intégré l’équipe d’Epicure au Bristol Paris. Avec tous les ingrédients que j’aimais, un service irréprochable, une connaissance des produits poussée a son maximum et la possibilité de travailler avec de grands professionnels de l’Art de recevoir. Sous l’impulsion de l’équipe je me suis présenté au concours d’un des meilleurs apprentis de France. J’ai pu glané deux médailles d’or en Départementale et Régionale.

Par la suite je suis parti en saison au Royal Barriere de Deauville afin de financer mon départ pour Londres et le Restaurant Joël Robuchon (Atelier et La Cuisine), pendant une année j’ai pu développer mon anglais et une relation client anglophone totalement différente de celle francophone.

En rentrant en France il n’y avait qu’un lieu possible pour mon retour : Epicure. Avec cette fois-ci le désir de prendre du galon et de faire ma place dans ce lieu. Hasard de la vie c’est au même moment que je suis tiré au sort sur liste d’attente pour mon Visa Canadien.

En Mai 2017 me voilà parti pour Montréal et sa gastronomie encore en phase d’évolution. Après quelques mois à l’Europea qui fait figure de place forte sur le scène Montréalaise j’ai reçu une proposition de Maitre d’Hotel au sein du restaurant Maggie Oakes dans l’Hotel William Gray.

Chaque jour est un défi de transmettre mes valeurs auprès des équipes et une vision personnelle du service. Au Canada peu de gens font ce métier par passion mais plus par facilité afin de payer leurs études. Malgré cela, j’ai cœur à donner des formations ou prendre de mon temps personnel pour les emmener dans des domaines viticoles ou de produits régionaux.

Également, en travaillant dans une relation de confiance avec le chef, nous nous accordons pour mettre en place de la technicité en salle avec un service au guéridon ou de faire participer l’équipe de salle a un geste ou une finition sur le plat qui donne une valeur ajoutée a l’expérience client et modifie la routine des serveurs.

Aujourd’hui avec ma connaissance de la ville et de ce que représente l’avenir de cette ville sur le plan gastronomique j’aimerai m’investir et orienter au mieux les futurs nouveaux arrivants en terre Canadienne.

Je peux être disponible en tout temps pour les aider et faciliter leurs premiers pas dans la recherche d’un emploi ou sur toutes questions liées à la restauration.

Adrien De Philip       adephilip@hotelwilliamgray.com

 

Bangkok lettering icon, Thailand. City logo isolated on raw thai natinal flag. Vintage badge calligraphy in grunge style. Great for t-shirts or poster. Vector illustration.

BANGKOK / THAI

article en cours de réalisation …travaux de recherche réalisés par Caroline Ravenet 

THAILANDE
La Thaïlande est un pays d’Asie du Sud-Est à plusieurs facettes. Il y a tout d’abord Bangkok, capitale et mégapole hyperactive. Puis, le Sud, où l’on trouvera une Thaïlande plus touristique avec ses îles et sesplages les plus célèbres : Pattaya, Phuket et Maya Bay.
Enfin, une Thaïlande plus originelle qui a su garder pleinement ses mythes, ses
histoires, ses traditions, ses royaumes et temples emblématiques: Wat Phu Khao
Thong à Ayutthaya, Wat Arun à Bangkok. Sa devise est le baht
Savoir vivre et coutumes :
Un certain savoir-vivre est utile et quelques coutumes sont à respecter.
Retirer ses chaussures : chez la plupart des particuliers, dans
certaines guesthouses, boutiques et certains lieux ouverts à la visite (en tout cas les
temples et parfois les musées). Optez pour des tongs ou assimilés, si vous ne voulez
pas passer votre temps à faire et défaire vos lacets.
Interdiction de fumer dans les lieux publics (halls d’hôtel, restos, bars). Ces
mêmes lieux ferment aussi désormais à 1 h du matin (sauf autorisation spéciale),
dernier carat.
Les gestes du corps : on ne doit jamais toucher la tête de quelqu’un, car c’est le
siège de son âme, et ce geste peut être considéré comme du mépris.
Se saluer poliment : en général, les Thaïlandais ne se serrent pas la main. Le
salut traditionnel est le wai, c’est-à-dire les deux mains jointes, avec une légère
inclination du buste… encore que son utilisation, soumise à des règles bien précises,
soit hasardeuse. C’est toujours au socialement « inférieur » (ou au plus jeune) que revient l’initiative
du geste, et la réponse se limite souvent à un léger sourire. En somme, plutôt que de
« waier » à tout va, utilisez de préférence votre sourire, c’est facile et ça rend beau !
Attendez-vous à être appelé plutôt par votre prénom. C’est l’usage ici, généralement
précédé de khun (M., Mme ou Mlle).
Au restaurant : on ne partage pas l’addition. On mange habituellement avec une
cuillère, la fourchette servant seulement à pousser les aliments. Il n’y a jamais de
couteau, et les baguettes sont réservées aux restos chinois.
Comment préparer son expatriation en Thaïlande ?
https://www.routard.com/guide/thailande/634/traditions_et_coutumes.htm
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/preparer-son-expatriation/dossiers-pays-de-l-expatriation/thailande/
Bangkok lettering icon, Thailand. City logo isolated on raw thai natinal flag. Vintage badge calligraphy in grunge style. Great for t-shirts or poster. Vector illustration.
Pionnier(s) présent(s):
* Prénom et Nom
Expatrié depuis :
Fonction :
Mail :
Entreprise :
Ville :
Etat :
Pays :
Pour …………. : «! »
Bangkok lettering icon, Thailand. City logo isolated on raw thai natinal flag. Vintage badge calligraphy in grunge style. Great for t-shirts or poster. Vector illustration.
Tokyo hand-lettering calligraphy national Japan flag. Tokyo hand drawn vector stock illustration. Modern brush ink. Isolated on white background.

TOKYO / JAPON

…article en cours de réalisation…

JAPON

Le Japon est un archipel, situé dans l’océan pacifique, composé de 6 852 îles de plus de 100 m2, dont 430 sont habitées.

Les trains à grande vitesse Shinkansen relient les îles principales de Kyūshū (avec les plages subtropicales d’Okinawa), Honshū (où se trouvent Tokyo et le mémorial en hommage aux victimes du bombardement atomique d’Hiroshima) et Hokkaidō (prisée pour le ski).

Il comporte des mégapoles :

– Tokyo, la plus grande ville du monde, un univers urbain électrique et moderne.

– Kyoto, l’ancienne capitale impériale, ville des arts et des geishas et du thé.

– Osaka, la créative.

– Nara, le berceau artistique et religieux

– Nikko haut perchée dans ses montagnes

– Kamakura au bord de la mer

– Hakone la porte du mont Fuji, symbole majestueux du Japon, à voir au printemps au moment où les cerisiers fleurissent.

Tokyo, la capitale, est réputée pour ses gratte-ciel, ses magasins et sa culture populaire.

Sa devise est le Yen.

https://www.routard.com/guide/code_dest/japon.htm

https://fr.wikipedia.org

Savoir vivre et coutumes :

La politesse

– Au Japon, le nom de famille précède le prénom. Généralement, on s’adresse aux Japonais par leur nom de famille. L’usage du prénom est réservé aux enfants ou aux amis. Un mot supplémentaire comme sensei ou sans peut être ajouté à la fin d’un nom pour indiquer le rang ou l’emploi de la personne.

– Ne jamais embrasser un Japonais ou une Japonaise en public, même si l’occidentalisation du pays progresse aussi dans ce domaine. On ne se fait pas plus la bise. Pour se saluer, on ne serre pas la main non plus (sauf si votre interlocuteur le propose), on s’incline (les mains croisées pour les femmes, les bras le long du corps pour les hommes), au moment de la rencontre et avant de partir. Le degré d’inclinaison du dos indique la position, élevée ou basse, de l’interlocuteur. Entre amis, un simple hochement de la tête suffit.

– On est respectueux vis-à-vis des autres. Les regards, y compris à la dérobée, sont monnaie courante, mais regarder dans le blanc des yeux quelqu’un au Japon, c’est le provoquer.

Les gestes

– Le sourire peut signifier la joie, la colère, le trouble, la gêne ou la contrariété. Dans la conversation, les Japonais hochent la tête en signe d’acquiescement ou de concentration.

– Pour nous désigner, nous avons l’habitude d’indiquer notre poitrine d’un signe de la main. Les Japonais préfèrent montrer le bout de leur nez avec leur index.

– Un dos droit est synonyme de bonne éducation, de bon maintien.

Les échanges avec autrui

– 3 « bonjour » existent au Japon : ohayô (matin), konnichiwa (après-midi) et konbanwa (soirée). Un seul « au revoir » : sayonara.

– Il est de coutume de se présenter… et, avant cela, de s’annoncer. Les Japonais savent parfaitement improviser, mais « entre copains et copines ». Ailleurs, ils prévoient longtemps à l’avance, règlent les moindres détails.

– La ponctualité est une règle au Japon. Généralement, à un rendez-vous, les Japonais arrivent avec quelques minutes d’avance… Le temps de préparer la carte de visite.

– On acquiesce beaucoup lors d’une conversation. C’est parfois un signe d’adhésion, mais beaucoup plus souvent une marque d’intérêt et d’attention pour son interlocuteur.

– Lorsqu’on remet sa carte de visite, la donner à deux mains. Lorsqu’on vous remet une carte de visite, la prendre à deux mains et prendre le temps de la lire. https://www.routard.com/guide/japon/1650/traditions_et_coutumes.htm

Comment préparer son expatriation au Japon?

https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/services-aux-citoyens/preparer-son-expatriation/dossiers-pays-de-l-expatriation/japon/

Tokyo hand-lettering calligraphy national Japan flag. Tokyo hand drawn vector stock illustration. Modern brush ink. Isolated on white background.

Pionnier(s) Présent(s) :

Expatrié depuis :

Ville : Tokyo

Fonction :

Site de l’hôtel :

Pour ………. : « L’expatriation …c’est …………..

Contact via Ô Service :

Tokyo hand-lettering calligraphy national Japan flag. Tokyo hand drawn vector stock illustration. Modern brush ink. Isolated on white background.